Le formation de l’acteur de Constantin Stanislavsky

Constantin Stanislavsky est un comédien, metteur en scène et professeur d’art dramatique russe (1863-1938). Son enseignement est à la base du célèbre cours new-yorkais de théâtre Actors Studio de Lee Strasberg et Elia Kazan. La formation de l’acteur est publié pour la première fois en 1936. Stanislavsky est également l’auteur de la construction du personnage.

Le pitch du bouquin : Le jeune Kostya veut devenir acteur et décide de se former avec le professeur Tortsov. Le livre prend la forme du journal intime de Kostya, tenu pendant sa première année de formation.

formation acteur

En vrai, ça raconte quoi ? La formation de l’acteur est le premier livre que j’ai lu lorsque j’ai intégré le studio Muller, une école de comédien professionnel à Paris (j’y suis resté entre 2009 et 2012). L’objectif : comprendre la méthode de jeu de Constantin Stanislavsky et son intelligence émotionnelle, autrement dit la base de l’enseignement type Actors Studio. Au cours de sa carrière de chercheur (et oui, même en théâtre c’est possible), Constantin Stanislavsky a découvert une chose primordiale : nous ne pouvons pas contrôler nos sentiments. Par exemple, on ne peut pas vivre la tristesse ou la joie dès lors qu’on le décide. Ce serait trop beau !

L’alternative que propose Stanislavsky est finalement assez simple : si on ne peut invoquer sur demande un sentiment, on peut en revanche, via un processus de concentration et de travail très personnel, invoquer des images, des souvenirs du passé, assez forts pour réveiller aujourd’hui l’émotion jadis ressentie. Une partie du travail de l’acteur consiste donc à se construire un jeu d’images et de souvenirs personnels, utilisables à tout moment (préparation d’un rôle, improvisation, …). L’acteur ne joue plus, il n’incarne plus, il est simplement lui-même, dans une situation. Plus l’acteur travaille, plus ses souvenirs personnels et le contexte du rôle se confondent : l’histoire du personnage devient petit à petit celle de l’acteur. L’acteur s’efface, l’homme prend place. 

C’est ce parcours, cette expérimentation, que Stanislavsky nous livre dans son livre au travers du regard de Kostya l’élève (un Stanislavsky jeune et inexpérimenté) et son professeur Tortsov (le Stanislavsky plus mature).

En conclusion : Pour ceux qui n’aspirent pas à devenir comédien professionnel mais qui veulent en savoir un peu plus sur le jeu d’acteur, le livre est très accessible ! Ceux qui se destinent à une carrière d’interprète ne pourront pas passer à côté. À lire dès le début de votre apprentissage et à relire un an ou deux ans après. Vous n’aurez pas le même niveau de lecture.

Bonne découverte à tous.

Publicités
Tagué

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :